Ronda bars et restaurants


 

Chargemente en cours de…

 

Nous recommandons les endroits suivants:

La Lechuguita – Calle Los Remedios 35

Un des bar de tapas le plus classique, La Lechuguita, qui a conservé l’athmosphère et la décoration original.  À noter la plaque qui dit: “Prohibido el Cante”, une ancienne stratégy des barmen pour se taire les bourrées qui chantent.   Il faut absolument essayer la ‘lechuguita’ (salade avec vinaigrette, et le nom du bar), callos (tripes), masita, chorizo (plusieurs viandes).  Au fond tous les tapas sont authentiques. Et oui: c’est dEUS au mur, une photo, prise dans ce bar même, pendant l’enregistrement de son album ‘The Ideal Crash’.

Los Cazadores, Avenida de Malaga, à la fin de Calle Espinel, Calle Rosal 1

Un des meilleurs endroits pour manger du poisson.  On peut demander des ‘raciones’ (des portions) des différents poissons ou légumes.  Il faut essayer ‘concha fina’, des mollusques bruts qu’on trouve prèsque seulement dans la Province de Malaga, ‘berengena frita’ (aubergine frite), ‘navajas’ (mollusques), ‘atún a la plancha’ (thon grillé), ‘chipirones’ (petits calmars), et les recommandations de la maison comme il y a carpaccio du thon dans l’huile d’olives.  C’est mieux d’aller avant 14:00 ou avant 21:00, vue que c’est prèsque toujours plein.

Locos Tapas Puerta de Almocabar – Plazuela Arquitecto Francisco Pons Sorolla 7

Ce petit bar, geré par Guillermo, basque, et sa femme, se situe dans la sombre de la Puerta de Almocabar et obligateoire de visiter dans le ‘Pays des Tapas’.  Pas seulement la présentation, mais il s’agit surtout de la fusion des goûts. Plusieurs plâts se sont servis avec des sorbets salés de fromage ou des fruits de passion, des fleurs comestibles, etc.  Ici aussi, c’est mieux de réserver d’avance.

El Almocabar – Plaza Ruedo Alameda 5

Manolo dispose d’un restaurant réalement classique et typique, dont il sert des anciens plâts andalous avec une touche moderne.  Également, il dispose d’une collection de vin, une des meilleures de Ronda, de la Manolo avec sa préférence des goûts délicats, mais hônetes aimera bien vous aconseiller pour tous vos plâts de poisson ou de la viande.

Toro Tapas  – Calle Espinel 7

Situé au début de la rue principale de Ronda “la Calle de La Bola”, c’est un bon endroit pour prendre le déjeuner, en observeant les gents locales et les tourists.  À part des délicieux tapas, on y peut goûter le poulet au raisins ou la connue queue de taureau. À l’étage, il y a une gallerie d’art en exposeant sutout des artistes locaux et dont il y a des petits concerts des fois.  On y peut déguster les différents vins de Ronda, aussi par verre, rafraîchissants et à prix économique.

El Almacén – Calle Virgen de los Remedios 7

Assez nouveau dans le panorama des restos ou bars de tapas, le chef Javi il amène des idées fraîches à la cuisine andalouse avec un tartare de saumon, gentiment présenté ou une salade de poisson croquant fondé sur courgette/zucchini avec lime.  Le papa de Javi était plombier, récemment pensionné, alors il a décoré son restaurant avec les tubes récyclés, en donnant tout une touche moderne et urbaine, en representant Ronda du 21ième siècle.

Entre Vinos – Calle Pozo 2

Ouvert depuis il y a cinq ans, ce tout petit restaurant a été installé par deux jeunes d’origine locale.  Ils ont risqué de servir prèsque tous les vins de la région de Ronda, accompagnés par des tapas. Le calmar noir avec alioli n’est pas mal pour goûter avec un verre de vin de Ronda; nous, on apprécie beaucoup leur effort d’appuyer les vins de Ronda, pas seulement aimés par les touristes, mais aussi par les gents locales étonnement, qui prend des verres de vin local avec une fierté nouveau-née.

Las Martirio – Calle Virgen de los Remedios 21

Depuis quelques années déjà, Las Martirio est devenue un classique.  Il y vont beaucoup de locales ou des étrangers qui habitent la région.  Une vaste gamme de poissons, fraîchement retirée de la Méditerranée, servie cru ou chaud.  La chose la plus curieuse du bar c’est que chaque jeudi la cuisinière et les barmen participent à un concert de flamenco de fusion … c’est quand c’est bondé, alors c’est mieux d’y aller tôt, pour avoir de la place.

El Tragata – Calle Nueva 4

Un des meilleurs endroits pour goûter des tapas de fusion et des plâts, qui changent régulièrement; On y peut déguster des plâts classiques, mais faits ‘tempura’ par exemple, un grosse tranche de sashimi saumon avec de la vanille etc. … peut-être un peu plus cher, mais ça vaut la peine.

Bardal – Calle José Aparicio 1

Dans l’époque connu comme Tragabuches, fondé par le Chef assez rémunéré Dani Garcia, on se rappèlle très bien que dans la dernière partie des 90s, la cuisine de Garcia était absolument époustouflante et innovative avec une attraction du tourisme culinaire tellement pour l’Espagne que internationalement.  Depuis son départ, lorsque les choses allaient mal, le restaurant jamais se rétablissait jusqu’à Benito Gomez, du bar Tragata susmentionné, obtenait sa première étoile Michelin, dans la première année d’aperture … Espérons que tout ça donnera un nouveau élan à l’offre culinaire de Ronda.

 

Autres Options – Arriate

 

À moins de 10 minutes en voiture de l’hôtel on trouve Arriate, un petit village blanc pas trop touristique du tout.  Nous, on y va beaucoup pour visiter le bar de nos amis, Los Caireles. Là, tu peut toujours observer la vie espagnol pur sang; encontrer des locales ou prendre de tapas aux  prix économiques.

Los Caireles – Calle Ronda 10 Arriate (Malaga)

Los Caireles s’ouvrait en 1956.  Pour les anciens du village le bar est connu comme le bar cinéma, parce que il y hebergeait le premier cinéma du village: “Cine Ideal”.  On pouvait prendre des tapas, régarder le film et terminer la soirée en prennant quelques vins dans le bodega. Dans ces temps là, avec les films les plus populairs les gens ammenaient des sièges pour assurer une place.

Les commerçants locales faisaient de la publicité avec des diapositives avant chaque film.  Souvent les spéctateurs chantaient avec les chansons des films. En 1988 ils decident de transformer le cinéma à un ‘Tablao de Flamenco’ et ils commencent d’organiser tous types de concerts de flamenco et podium libre dont les locales pouvaient chanter, jouer la comédie ou improviser.  Au début des années 90, ils fermaient la grande salle et ils installaient un plus petit lounge club. Maintenant le programme est plus divers avec des sessions DJ autant que des concerts traditionnels de flamenco ou de la musique Cubain. Beaucoup de groupes ont y joué en direct comme Color Humano, Buscemi, Think of One, Gabriel Rios et beaucoup plus.  Dans l’après-midi ils servent toutes sortes de thé ou café, par exemple leur classique thé à la menthe à la façon arabe.

Los Caireles se situe à Arriate, à 6km de Ronda.  Cet agréable village, à moitié chemin du plus touristique Setenil, accueille peu de touristes qui lui donne une touche plus authentique.  Deux frères, et nos bons amis depuis des années, Roberto et Manolo dirigent Los Caireles, qui litérallement connaissent tout le village. Jeune et vieux y vont.

Ces sont les endroits recommandés dans leur village et ses alentours:

Taberna Manolo, Plaza de la Constitucion 21

Un bar typiquement andalous en état original.  Manolo, le propriétaire, est un chanteur de flamenco, alors quand il est de bonne humeur il éclaircit l’athmosphère avec du flamenco authentique.  Ici également on peut déguster toutes sortes de tapas, essayez des tripes épicés (de la viande et des haricots) et informez-vous à Manolo sur les nouveux plâts comme le Tataki de Thon avec sorbet de wasabi.

Bar Café El Albarra Calle Albarra 2

Un ancien bar dont les vieux ils jouent toujours le domino ou les cartes, ils servent de bon café.

El tren Capri calle Ronda 64

Un bar assez nouveau dont on sert des plâts mexicains et américains, à part des plâts locales.  C’est un bon endroit pour déguster de la bière du village, dédiée au pont de Ronda très connu, le “Puente Nuevo”.

El Muelle de Arriate, à la Route principale entre Ronda et Arriate

Ce restaurant se situe dans l’ancienne gare d’Arriate; possédé par des étrangers c’est un endroit avec beaucoup d’options pour les végétariens;  sans doute un des options le plus contemporains à Arriate si vous aimez retourner au vintage d’une ancienne gare.

Hostal Venta El Chozo

Se trouve juste au début du village à la route principale de Ronda.  Hormis du restaurant avec ses plâts fait maison, il y a des chambres à prix économique.

Venta El Pelitre

À 3 kilomètres d’Arriate, en suivant la route de campagne sinueuse vers Ronda, et près de l’hôtel Fuente de La Higuera;  Tout le monde connait ce restaurant rural qui dispose d’un propre jardin potager, alors toujours aliments frais et à prix économique.

Venta La Venta

Depuis Ronda, vers la route de El Burgo, à 4km.  Dans l’époque les pasteurs arretaient ici pour prendre le déjeuner dans cet endroit tout à fait rural.  Des fois on peut toujours observer les troupeaux à l’extérieur, en attendant le pasteur pour terminer son déjeuner.  

Manolo et Roberto connaissent plusieurs excursions pédestres ou en vélo tout terrain dans la nature.  C’est mieux de leur demander, comment aller vue que ces routes ne sont pas faciles d’encontrer. En été, ils peuvent vous expliquer comment localiser les rives cachés dont on peut nager dans de l’eau claire.  Également, en Juillet et en Août ils gèrent le summer disco Wawa, incontournable, situé dans une formation des rochées juste à l’extérieur du village … avant cet endroit était connu comme El Molino Verde parce qu’il héberge un moulin á eau juste en face de cette boîte de nuit de Ronda.