Ronda

Ronda bénéficie d’ une situation géographique tres spéciale. La gorge qui la divise, crée en elle même un splendid recoin.

Le noyau mauresque et la nouvelle ville sont connectés par un pont du XVIIIe siècle, qui se lève à plus de 100 mètres au-dessus de la rivière qui le traverse. Ville désirée et conquise à travers le temps, elle a commencée par appartenir aux Romains, puis remodelée dans un bastion Mauresque elle est maintenant aux mains des Chrétiens. Ronda a bénéficié des constructions et des monuments offerts par toutes les cultures qui y ont résidé.

Ronda est aussi le berceau de la Tauromachie. Ici, sont nés, les maîtres et les créateurs de l'actuel combat avec le taureau, Pedro Romero et Antoñio Ordóñez. La Plaza de Toros a été construite en 1781, en étant l'une des plus antiques du monde et l'unique avec un refuge en pierre. Elle possède un musée taurin et se distingue avec la fameuse corrida Goyesca, l'une des étrennes taurines les plus importantes d' Espagne.

De plus, Ronda est entourée des villages blancs, des montagnes et des parcs naturels tels que le parc Sierra de las Nievies, La Sierra de Grazalema  et  Los Alcornocales, qui offrent une diversité de parages impressionnants et la possibilité de pratiquer des activités en plein air. À seulement 45 minutes de la Costa del Sol, à une heure et demie de Malaga et de Grenade, à peu près à une heure de Séville et de Cadix, Ronda est un centre important névralgique de l'Andalousie Occidentale. 

 

Paroles d'artistes sur Ronda:

Ernest Hemingway: Ronda est le meilleur lieu pour passer sa nuit de noce ou pour profiter du spectacle des taureaux pour la première fois.

Rainer Maria Rilke a nommée Ronda « Ville Rêvée », c'est actuellement la devise de la ville.

Orson Welles a aimé notre ville, en décidant que ses cendres reposeront dans la propriété de son grand ami Antoñio Ordoñez, située dans des terres rondeñas.