Françoiz Breut

breut_francoizFrançoiz Breut

(1969) – Interprète

Françoiz Breut naît à Cherbourg le 10 décembre 1969. A la maison ses parents écoutent de la musique bretonne, Jacques Brel ou encore Georges Brassens. Françoiz découvre Leonard Cohen et Neil Young vers 14 ans, puis le rock garage américain avec sa soeur. Sa culture musicale est avant tout anglo-saxonne, même si elle avoue aimer la Brigitte Fontaine des années 1970, les tout premiers Jacques Higelin et quelques chansons de Jeanne Moreau ou de Barbara. C’est par les arts plastiques qu’elle décide tout d’abord de s’exprimer.

A 18 ans, elle part pour Nantes pour suivre les cours des Beaux-Arts. Elle se spécialise dans le dessin et deviendra illustratrice. En 1992, elle rencontre Dominique A. Progressivement il l’encourage à chanter. Françoiz réalise le livret et les photos de son deuxième album Si je connais Harry (1993). On y découvre sa voix, ainsi que sur l’opus suivant, La Mémoire Neuve, en 1995, porté par le succès du morceau « Le Twenty-two bar ».

Françoiz accompagne Dominique A sur scène, interprétant cinq ou six chansons ou des duos. En parallèle, elle continue de dessiner, expose à Nantes et à Bruxelles, ville où le couple s’est installé. Elle réalise des livres-objets feuille par feuille, des petites bandes dessinées, des affiches. Elle illustre également en 1994, les pochettes de 45 tours auto-produits du groupe Squad Femelle, dans lequel elle chante avec Sarah Froning, des reprises notamment de Timbuk 3 et des Kinks.

En 1997, paraît son premier album simplement intitulé Françoiz Breut. Dominique A écrit et compose ces dix chansons pop/rock minimalistes, aux arrangements sobres qui mettent en avant la voix de Françoiz Breut. « Ma colère » avec sa ligne de basse entêtante, bénéficie d’un clip. En dehors de Dominique A (guitares/basse/clavier), on retrouve entre autres son batteur Sacha Toorop, et Dominique Depret, guitariste de Silvain Vanot et du groupe Holden. A l’automne 1997, elle effectue une tournée de 27 dates. Dominique A l’accompagne à la guitare. Son album sort en Angleterre et en Espagne. Aux Etats-Unis, les Walkabouts reprennent « Everyone kisses a stranger » et Calexico « Ma colère ». Elle effectue une pause et donne naissance à un petit garçon prénommé Youri.

Elle en profite en 1998 pour sortir un livre pour enfants chez Nathan, La Mer a disparu, illustrant un texte de Michel Piquemal. L’année suivante elle chante sur « La Plume », morceau de Comme on a dit, deuxième album de Louise Attaque. Elle réalise également la pochette et les illustrations de la Black session de Yann Tiersen et commence à travailler à son deuxième album. Elle fait appel à différents auteurs/compositeurs pour que le disque sonne différemment du premier et pour varier les styles. Répondent à l’appel Philippe Poirier, guitariste/saxophoniste de Kat Onoma, Philippe Katerine, Jérôme Minière et Dominique A, son ex-compagnon.

L’enregistrement se déroule en Espagne, à Ronda, en Andalousie, dans le studio du manager de Deus. Le groupe constitué par Dominique A, Sacha Toorop et le bassiste Gaëtan Chataignier des Little Rabbits, travaille les arrangements avec Françoiz Breut. Viennent ensuite se greffer Yann Tiersen au vibraphone et violon, Philippe Katerine à la guitare acoustique et aux choeurs, Luc Rambo aux claviers. Pierre Bondu, Fabrice Dumont du groupe Autour de Lucie et Yann Tiersen arrangent les cordes et cuivres, joués par l’orchestre symphonique de Budapest. Vingt à trente mille jours sort en septembre 2000. Ces quatorze chansons entre pop et rock, s’éloignent grâce à la diversité des arrangements et des instruments, de l’aspect monocorde du premier album : climats hispanisants de « Derrière le grand filtre » de Philippe Poirier, cordes et cuivres de « Si tu disais », piano et vibraphone sur « Portsmouth », pop presque dansante de « L’Origine du monde » de Philippe Katerine, rythmique rock et guitares « western » de « Vingt à trente mille jours » ; Françoiz Breut reprend, en duo avec Joey Burns du groupe Calexico « La Chanson d’Hélène » du film Les Choses de la vie de Claude Sautet, ainsi qu’un standard de Peggy Lee, chanteuse américaine de jazz (« Sans souci »). Le clip interactif de « Si tu disais » est réalisé à partir de dessins de Françoiz Breut.

Une installation sonore appelée Juke Box suit à Rennes, Paris et Nantes la tournée de Françoiz Breut. Huit chansons peuvent être écoutées par le visiteur et sont chacune accompagnées par un livre objet. En janvier 2002, paraît Je suis un garçon, livre pour enfants d’Arnaud Cathrine, avec des illustrations de Françoiz Breut. En décembre 2002, elle est l’invitée du concert du groupe américain Calexico, dans le cadre des Transmusicales de Rennes. En février 2004, en attendant l’enregistrement de son troisième opus, elle donne une série de concerts en Australie.